5 bonnes pratiques pour améliorer sa santé mentale digitale en 2024

La santé digitale, ou santé numérique, fait référence à la gestion de sa santé dans un monde de plus en plus numérisé. Le temps passé sur mobile d’après We are social  en moyenne est de 5 heures par jour, soit près d’un tiers de notre vie éveillée. Sans compter les heures derrière un écran d’ordinateur. Alors, si vous êtes community manager, ou gestionnaire de projets dans une agence digitale comme moi, vous faites probablement exploser ce score.

La numérisation de tous les aspects de notre vie se produit à une échelle sans précédent. Aujourd’hui l’intelligence artificielle (IA), l’informatique en nuage, les robots collaboratifs et le travail à distance deviennent de plus en plus partie intégrante des processus de travail, transformant ainsi la nature même du travail.

Santé mentale digitale : pourquoi devons-nous être vigilants ?

Appeler, jouer, filmer, écouter de la musique, gérer ses comptes bancaires, payer, liker, apprendre, s’informer… Le smartphone nous accompagne partout, au restaurant, dans notre lit, au cinéma et ne pas pouvoir se séparer de son téléphone est déjà un problème en soi.

Mais en plus, de nombreuses études scientifiques ont démontré que les utilisateurs fréquents d’écran, et en particulier de médias sociaux, présentent des taux de dépression et d’anxiété bien plus élevés que les autres.

C’est une question d’hormones. L’utilisation de notre téléphone et le suivi journalier de l’actualité des réseaux sociaux, activent en nous des neurotransmetteurs, des hormones associés aux sensations de plaisir notamment la dopamine mais aussi l’ocytocine ou la sérotonine.

Stimulés constamment, les récepteurs de la dopamine se désensibilisent et pour ressentir le même niveau de plaisir ou de satisfaction, on en veut toujours plus en devenant accro.

L’étape suivante c’est que la sur-stimulation des voies de la dopamine peut perturber l’équilibre chimique du cerveau, les autres neurotransmetteurs sont chamboulés. Et surviennent alors de réels problèmes de santé mentale tels que l’anxiété, la dépression ou des troubles de l’humeur.

Cinq bonnes pratiques pour améliorer sa santé mentale digitale en 2024

En cette fin d’année, l’heure est à la projection sur l’année 2024 dans le but d’identifier cinq bonnes pratiques pour améliorer sa santé mentale. Alors, quelles sont les activités qui aident à remplacer cette dopamine (trop) facilement libérée? Que faire pour améliorer sa santé mentale digitale?

  1. Gestion du temps d’écran : Avec l’omniprésence des dispositifs numériques, il est crucial de gérer son temps d’écran. Planifiez des moments sans écrans pour vous déconnecter et vous ressourcer, fixez des limites journalières pour l’utilisation des smartphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils. L’utilisation excessive des médias sociaux, des jeux vidéo et d’autres contenus en ligne peut avoir un impact négatif sur la santé mentale.
  2. Équilibre vie professionnelle-vie personnelle : Définissez des limites claires entre le travail et la vie personnelle, en particulier avec le télétravail de plus en plus répandu. Évitez de consulter vos e-mails professionnels en dehors des heures de travail et de rester connecté en permanence. Accordez-vous des moments sans écrans pour vous détendre et recharger vos batteries. Cultivez des activités hors ligne qui nourrissent votre bien-être mental. Que ce soit la lecture d’un livre, la pratique d’un hobby, le sport ou des interactions sociales en personne, il est essentiel de trouver un équilibre sain entre votre vie professionnelle et vie privée.
  3. Préservation de la vie privée en ligne : Soyez conscient de la manière dont vous partagez des informations en ligne. Protégez votre vie privée en utilisant des paramètres de confidentialité appropriés sur les réseaux sociaux, en évitant de partager des informations sensibles et en utilisant des passewords pour sécuriser vos comptes. Soyez vigilant quant aux applications que vous autorisez à accéder à vos informations et mettez régulièrement à jour vos logiciels pour bénéficier des dernières protections de sécurité.
  4. Gestion des notifications : Réduisez les interruptions en désactivant les notifications non essentielles sur votre téléphone et d’autres appareils. Cela peut vous aider à rester concentré, réduire le stress lié aux interruptions constantes et favoriser un meilleur équilibre entre le monde numérique et le monde réel.
  5. Gestion du stress en ligne : Prenez des mesures pour réduire le stress lié à l’utilisation d’appareils numériques. Cela peut inclure la méditation guidée, la désintoxication numérique périodique, la limitation des notifications push, et la participation à des activités hors ligne pour favoriser des interactions sociales en personne. Établissez des limites claires pour éviter la surcharge d’informations et prenez des pauses régulières pour maintenir un équilibre émotionnel.

En suivant ces bonnes pratiques, vous pouvez contribuer à améliorer votre santé digitale, favoriser une utilisation plus consciente de la technologie et promouvoir un équilibre entre la vie numérique et la vie réelle.

Exercices physiques, sommeil de qualité, exposition à la lumière du soleil, méditation, musique, rire… sont autant d’activités qui doivent (re)prendre progressivement la place de votre temps d’écran.

Il est également important de rester attentif à vos propres besoins émotionnels, de demander de l’aide en cas de besoin et de maintenir une connexion significative avec le monde qui vous entoure, en ligne et hors ligne.

error: Content is protected !!
× Contact